test

8 tendances économiques pour 2019

Comment la macro-économie évolue-t-elle ? Steven Andries analyse les tendances économiques et donne son opinion et ses pronostics.

1. Économie de l’UE

Notre opinion

  • Une année difficile, avec de nombreux défis au niveau européen : le Brexit, les discussions budgétaires difficiles et les élections européennes

Statut 2018

  • La croissance est restée inférieure aux prévisions.
  • Les conflits commerciaux ont pesé sur l’économie européenne.
  • Baisse de la confiance, tant chez les consommateurs que chez les producteurs

Pronostic 2019

  • Légère croissance, située aux alentours de 2%.
    Pour l’UE, elle dépend de facteurs externes (Brexit, conflits commerciaux, etc.).

2. Inflation zone euro

Notre opinion

  • La BCE vise une inflation générée par une hausse du pouvoir d’achat, plutôt que par les prix de l’énergie.
  • La BCE conservera une certaine souplesse à l’égard de la politique monétaire, afin de stimuler celle-ci.

Statut 2018

  • L’inflation est supérieure aux prévisions, sans dépasser les objectifs fixés par la BCE.
  • Cause principale : hausse des prix de l’énergie

Prognostic 2019

  • On n’observe pas encore de réelle croissance des salaires, et certainement pas dans tous les Etats membres européens. On prévoit une inflation stable au cours des prochaines années, inférieure aux objectifs de la BCE.

3. Chômage UE

Notre opinion

  • Les chiffres du chômage restent bons.
  • On observe cependant de grandes différences au sein de l’Europe (Nord >< Sud).
  • Le taux de chômage des jeunes reste problématique.

Statut 2018

  • Le chômage atteint son niveau le plus bas depuis 2008. Cela entraîne une pénurie de main-d’oeuvre sur le marché de l’emploi dans certains pays.

Pronostic 2019

Nous nous attendons à ce que le taux de chômage diminue encore. Il serait possible d’atteindre un taux de chômage inférieur à 8%.

4. Euro

Notre opinion

  • Sur le plan économique, l’euro devrait pouvoir profiter, fin 2019, de la hausse des taux annoncée par la BCE.

Statut 2018

  • L’Euro a souffert des relations commerciales tendues et des péripéties budgétaires en Italie.
  • La saga du Brexit a entraîné la volatilité de la GBP.

 

Pronostic 2019

Nous nous attendons à ce que l’euro se redresse, même si certains facteurs politiques sont susceptibles d’entraver ce redressement.

5. Dollar

Notre opinion

  • Powell, le président de la Fed, se heurte à l’opposition du président Trump.
  • Il semble par ailleurs vulnérable à des risques baissiers, rendant moins plausible une évolution des taux aussi marquée en 2019.

Statut 2018

  • La Réserve fédérale a procédé à trois relèvements de taux et prévoit un quatrième relèvement en décembre.
  • Le dollar a pleinement profité de ces hausses de taux.
  • La hausse du dollar devrait normalement mettre les exportations américaines sous pression. Trump a toutefois procédé à d’importantes baisses d’impôts afin d’éviter cette situation.

Pronostic 2019

  • Le rallye du dollar marque un temps d’arrêt. L’évolution des taux attendue pourrait être entravée par une courbe des taux éventuellement inversée aux États-Unis, ce qui pèserait sur l’USD.

6. Taux européen

Notre opinion

  • Nous prévoyons une hausse limitée et graduelle des taux en 2019.
  • Celle-ci a lieu sous l’impulsion de la BCE, qui clôture son QE en janvier et qui va procéder à une première hausse des taux.


Statut 2018

  • Une reprise début 2018. Les taux à long terme sont cependant historiquement bas à la fin de l’année.
  • Pour quelles raisons ? Tensions accrues tant au niveau géopolitique que sur le plan boursier

 

Pronostic 2019

  • Première hausse des taux BCE à l’automne 2019 Hausse légère et graduelle des taux à long terme.

7. Énergie et matières premières

Notre opinion

  • Les mois à venir s’annoncent très difficiles pour l’OPEP.
  • Les importations de pétrole diminuent sans cesse aux États-Unis, notamment en raison de la position favorable du pays à l’égard du gaz de schiste.

Statut 2018

  • Après avoir connu une première hausse proche des 75 USD, le cours du pétrole a chuté aux alentours de 50 USD.
  • La Russie en particulier n’était pas disposée à limiter la production, qui générerait une hausse des prix. L’assassinat politique de Khashoggi a également exercé une influence sur le cours du pétrole.

Pronostic 2019

Les membres de l’OPEP ont décidé, au terme d’un accord difficilement atteint, de réduire leur production de plus d’un million de fûts par jour.

8. Politique internationale

Notre opinion

  • Un scénario « No deal Brexit » n’est toujours pas exclu au terme d’une année de discussions.
  • Les conflits (commerciaux) persistants entre les États-Unis et le reste du monde vont continuer d’occasionner une certaine agitation.
  • Il faut également rester attentif au niveau d’endettement mondial en hausse.


Statut 2018

  • Les propos peu conventionnels tenus par le président Trump ont occasionné un tumulte important sur les marchés.
  • Le nouveau rapport de force entre les États-Unis et la chine occupe une place centrale dans ce cadre.
  • Les États-Unis semblent obtenir le dessus en proférant des menaces liées à des hausses de taux. Le rôle joué par la Chine (acheteuse de titres de créances américains) ne doit pas non plus être sous-estimé.

Pronostic 2019

  • Nous nous attendons à un léger ralentissement de la croissance au niveau mondial. De nombreux écueils pour 2019 : le Brexit, les élections européennes, la montée des partis eurosceptiques, l’escalade des guerres commerciales...

mardi 5 février 2019