test

Restez calme et concentrez-vous sur le long terme.

Dominique De Troyer explique les similitudes entre la plongée en apnée et les investissements : « La crainte d’une mer houleuse peut me faire faire le mauvais choix en tant qu’apnéiste. En tant qu’investisseur vous pouvez également paniquer à cause de cours boursiers turbulents. »

Il y a six ans, Dominique De Troyer a découvert la plongée en apnée par hasard. Plonger en retenant son souffle et sans équipement, comme dans le film de Luc Besson ‘Le Grand Bleu’… après une leçon d’initiation, il était complètement mordu. Entre-temps devenu formateur, il fait découvrir à d’autres le plaisir de profiter de la paix totale sous l’eau.

Dominique De Troyer: « Avec la pratique de la plongée en apnée, j’ai appris à écouter mon corps. Grâce aux techniques de respiration, je me détends complètement sous l’eau. J’ai appris à dompter mes peurs. Ma confiance en moi a augmenté. La plongée m’a aussi obligé à vivre différemment. Ce n’est que lorsque je suis en bonne santé physique et mentale que je peux rester sous l’eau. La plongée en apnée a fait de moi quelqu’un de différent. »

J’ai travaillé pendant des années dans le secteur bancaire. Un monde complètement différent. Et pourtant, il existe des similitudes évidentes entre la plongée en apnée et les investissements ».

Déterminez votre stratégie
En tant qu’apnéiste, je fixe toujours mes limites. Toujours plus profond et plus longtemps sous l’eau, c’est mon objectif. Pour y parvenir, j’ai une stratégie claire en tête. C’est aussi un must en tant qu’investisseur.

Ne donnez aucune chance à la peur
La peur est mauvaise conseillère. Sous l’eau, je peux faire les mauvais choix si je crains la mer agitée. Rester calme quoi qu’il arrive est très important. Il en va de même lorsque vous investissez. En raison des turbulences boursières, vous pouvez prendre de mauvaises décisions par peur. Même dans ce cas, la règle d’or s’applique: éloignez-vous de l’émotion du moment et continuez à vous concentrer.

Concentrez-vous sur le long terme
La seule compétition que je m’autorise en tant qu’apnéiste est la compétition avec moi-même. Si je compare mes capacités avec celles de quelqu’un d’autre, je perds toujours. On est toujours le second de quelqu’un d’autre. La jalousie est mauvaise pour l’apnéiste et pour l’investisseur. Vous avez investi dans un fonds et lu dans le journal qu’un autre fonds rapporte davantage. Votre première réaction est sans aucun doute: «Et maintenant? Ne devrais-je pas revendre ? » Cela n’a aucun sens ! Votre seul point de comparaison dit être la stratégie à long terme que vous avez choisie!

Qui est Dominique De Troyer (55) ?

• 23 ans dans le monde bancaire (fonction commerciale et RH)
• partenaire chez Prana Training & Coaching (depuis 2009)
• fondateur Cathabasis
• depuis 2017, apnéiste passionné, un ‘Happy Freediver Inside’

 

lundi 28 janvier 2019