test

La simplicité est l’innovation ultime

Bert Vissers est CEO de Novatech International. L’entreprise a une foi inébranlable en la force de la simplicité et applique cette conviction sans concession à toutes ses innovations et solutions.

Novatech International est une entreprise familiale active dans pas moins de 25 pays. Sans doute la marque TEC7 ne vous est-elle pas inconnue. C’est sous cette marque que l’entreprise commercialise ses colles, nettoyants, lubrifiants et autres produits d’entretien et de réparation pour professionnels et pros du bricolage.

Novatech conçoit des solutions inspirées de la pratique qui visent à aider les professionnels à mieux faire leur travail, avec plus d’efficacité, de facilité et en toute sécurité.

Qu’est-ce qui pousse une entreprise familiale à regarder plus loin ?

« Comme nous sommes une entreprise familiale, nous décidons personnellement de l’étendue de notre horizon. Les chiffres ont évidemment leur importance. Pourtant, notre objectif à long terme pèse davantage sur nos décisions », explique Bert Vissers. Résultat ? Moins de panique, moins de tactique, plus de vision et plus d’impact. « Nous semons aujourd’hui, en sachant bien que nous ne récolterons que d’ici quelques années. », explique-t-il.

L’innovation vient lorsque vous travaillez de façon innovante

Novatech International s’est dotée d’une toute nouvelle structure organisationnelle horizontale. Sur son organigramme figure un élément crucial : le client. « Le client et le marché déterminent les produits et services que nous fournissons. », explique Bert Vissers.

Une machine composée de cinq équipes autogérées et d’une équipe de support tourne autour du client. Le tout sur une structure horizontale. « Il n’y a que comme cela que vous pouvez rester en contact étroit avec toutes les personnes de l’entreprise », conclut-il. 

Pour chaque innovation, nous procédons exactement de la même manière
depuis des années : simplifier et améliorer.

Une vision spécifique de l’innovation

Bert Vissers croit en la force de la simplicité. « Nous commençons par analyser les besoins de nos utilisateurs. Pour chaque besoin réel, nous créons ensuite une solution sur mesure », explique Vissers.

Cette vision, l’entreprise se l’applique également à ellemême. L’entreprise commercialise une des principales colles industrielles, mais elle ne la produit pas ellemême. Novatech collabore avec des partenaires spécifiques pour la production. « Nous nous occupons de la recherche et du développement de produits, notre partenaire en assure ensuite la production pour nous. Nous pouvons ainsi nous concentrer pleinement sur le développement de produits et l’innovation de processus. », explique-t-il.

 

La numérisation est la norme

Bert Vissers : « Nous avons conçu un système qui nous permet d’organiser notre logistique avec nos partenaires via un réseau numérique. » Novatech a également numérisé tout le back-office de l’entreprise. « Tous les collaborateurs travaillent de façon mobile et sur iPad via un système informatique central unique. Les informations relatives aux produits peuvent être modifiées à un endroit unique au départ duquel tous les documents et supports numériques sont adaptés automatiquement. »

Comment les collaborateurs font la différence au niveau de la numérisation

Au final, ce sont les collaborateurs qui font la différence. Novatech International les a donc préparés au mieux à travailler dans un environnement numérique. Ils ont reçu des formations pratiques avancées, de nombreuses informations et surtout un support, du feed-back et un accompagnement. Bert Vissers : « Nous avons défini notre processus dans les moindres détails de façon à d’abord bien comprendre comment il fonctionnait.

Ensuite, nous avons rencontré chacune des équipes pour savoir ce qu’elle pouvait apporter et ce à quoi elle s’engageait. Nous avons ainsi pu compter sur le soutien de chacun et la réussite est venue des collaborateurs eux-mêmes. »

 

Pour chaque innovation, il y a un marché et une application. La créativité n’est autre qu’une bonne idée sans projet précis.

Ralentir permet d’aller plus vite

À quels obstacles l’entreprise familiale s’est-elle heurtée dans le processus d’innovation ? « Le rythme que nous nous étions fixé a parfois posé problème », avoue Bert Vissers, « si vous ne parvenez pas à rallier tout le monde à votre point de vue, vous ne pourrez pas passer à l’étape suivante. » Novatech International a donc résolument choisi de travailler avec des prototypes : de petites équipes expérimentaient des choses que l’entreprise pouvait ensuite affiner et mieux adapter au contexte des collaborateurs.

Souvent, cela impliquait de ralentir. Mais Bert Vissers est convaincu que malgré cela, ils ont progressé plus vite qu’ils ne le pensaient. « Au final, nous avons pu numériser l’entreprise d’une manière judicieuse et rentable pour tous. Nous y sommes donc finalement arrivés plus vite que prévu », conclut-il.

On peut toujours faire plus simple

Qu’a appris Bert Vissers et quel conseil peut-il donner aux autres entrepreneurs ? « Je commencerais par toujours mettre l’individu au centre de tout processus et je bâtirais le processus de changement tout autour. Sans l’individu, cela ne fonctionne pas », explique Vissers.

A-t-il expérimenté d’autres idées ? « Il faut travailler de manière très systématique : définir concrètement les systèmes, les données et les objectifs de changement avant de commencer et ensuite continuer à évaluer de manière critique ce qui se passe dans la pratique. Sinon vous risquez de penser que vous innovez et que vous changez les choses, mais en réalité, vous tournez en rond. »

Novatech International est active dans le monde entier. Tout le monde a déjà utilisé un jour un produit TEC7 pour bricoler dans sa maison ou son jardin. Pourquoi cet acteur d’envergure mondiale continue-t-il dès lors à se comporter comme un petit canot pneumatique louvoyant parmi les gros navires
porte-conteneurs ? « Si nous ne faisons pas preuve d’une vigilance constante, nous passerons à coup sûr à côté d’opportunités. Plus nous serons flexibles, plus nous pourrons réagir facilement aux nouveaux besoins sur le marché », déclare Bert Vissers.

Travailler avec 100 sourceurs

En Belgique, Novatech International travaille avec une équipe de cent collaborateurs. « Tous des sourceurs », plaisante Bert Vissers, « N’importe qui peut avoir des idées innovantes et nous avons ainsi plus d’yeux qui regardent et plus d’oreilles qui écoutent. Notre entreprise n’en est que plus intelligente. »

Que fait un CEO pour rester au top ? « Nous avons mis en place un Comité consultatif pour nous alimenter et nous inspirer. Nous évoluons également vers un Conseil d’administration plus actif avec une vaste fonction de caisse de résonance. Nous pouvons ainsi trouver des solutions inspirées d’autres secteurs et domaines dont nous n’aurions jamais eu connaissance sinon. », explique-t-il.

 

mercredi 22 novembre 2017