test

Le fisc peut vous aider à constituer votre patrimoine

La plupart des indépendants ont une préoccupation majeure : se constituer un patrimoine pour compléter la pension légale. D’où la nécessité d’épargner tout au long de la vie active pour pouvoir compter, à la retraite, sur des ressources mensuelles supplémentaires.

Bonne nouvelle: l’Etat vous donne un coup de pouce. Hélène Kreusch, conseillère en placements fiscaux auprès de la Banque J.Van Breda & C°, nous en dit plus...

Les règles du jeu des placements fiscaux

Règle 1 : Les placements fiscaux sont les plus intéressants pour constituer un capital-pension

Hélène Kreusch: « Pour pouvoir profiter de votre pension, mieux vaut disposer d’un capital. Les placements fiscaux vous y aident. Aucun autre placement ne vous garantit un meilleur rendement. Vous épargnez pour votre pension, l’Etat vous récompense en vous accordant une réduction d’impôt. Vous pouvez de cette façon constituer jusqu’à un tiers de votre capital-pension. »

Règle 2 : Commencez dès que possible

Hélène Kreusch: « N’attendez pas. Une année passée sans épargner est une année gaspillée. Si vous commencez plus tard, vous aurez moins de temps pour atteindre votre objectif et devrez fournir un effort plus important, pour le même résultat ».

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: quatre formules permettent de se constituer un capital-pension: la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI), l'Épargne-pension (EP), l'Épargne à long terme (ELT) et, l'Engagement Individuel de Pension (EIP) pour les sociétés ou Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI)

Si Sarah commence son épargne fiscale à 35 ans jusqu’à ses 65 ans, combien a-t-elle pu épargner en 30 ans ?
Épargne pension : 39.466 EUR + Épargne à long terme : 92.785 EUR + PLCI : 123.009 EUR + EIP / CPTI : 364.630 EUR
TOTAL : 619.890 EUR

Si Bruno commence son épargne fiscale à 45 ans jusqu’à ses 65 ans, combien a-t-il épargné en 20 ans ?
Épargne pension : 22.984 EUR + Épargne à long terme : 54.030 EUR + PLCI : 67.652 EUR + EIP / CPTI : 315.810 EUR
TOTAL : 460.476 EUR
Bruno a commencé son épargne dix ans après Sarah. Il a épargné 159.414 EUR de moins.

Règle 3: Commencez par la formule offrant le résultat net le plus élevé

Commencez sans hésiter par la PLCI, elle offre le résultat net le plus élevé. Les primes que vous payez sont versées dans une assurance. Vous constituez une réserve, vous bénéficiez d’un avantage fiscal dans la tranche la plus élevée de l’impôt des personnes physiques et, vous avez la possibilité de faire des économies sur vos cotisations sociales. De cette manière, vous pouvez récupérer jusqu’à 63% des montants versés.

PLCI : épargnez 100 EUR et récupérez 63 EUR en avantage fiscal

Règle 4: Commencez l'épargne pension dès que possible

Vous payez des primes reversées dans une assurance ou un fonds d’actions. En optant pour la formule qui permet d'épargner au maximum 980 EUR par an vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 30 %. Si vous payez plus de 980 EUR, jusqu’à un montant plafonné à 1260 EUR, vous bénéficiez d’un avantage fiscal forfaitaire de 25%. 

Epargne pension : épargnez 100 EUR et récupérez 25 ou 30 EUR en avantage fiscal

« Il n’existe pas de méthode standard »
Hélène Kreusch: «Les clients nous demandent souvent quelle formule de placement fiscal privilégier ou, dans quel ordre effectuer ces placements. Chaque situation est différente, il n’y a pas de méthode standard. Mais par expérience, nous préconisons ceci:
Vous travaillez en société ? Suivez plutôt cette ligne du temps :
PLCI – EIP – Epargne-pension – Epargne à long terme
Vous ne travaillez pas en société ? Optez plutôt pour:
PLCI – Epargne-pension – Epargne à long terme – CPTI

Règle 5: Démarrez l'épargne à long terme dès que vous en avez la possibilité

Vous payez des primes versées dans une assurance sans risque. Vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 30%. Contrairement à la PLCI et à l’épargne pension, vous payez une taxe sur la prime (2%).

Epargne à long terme : épargnez 100 EUR et récupérez jusqu'à 32 EUR en avantage fiscal

Règle 6: Commencez une Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI) si vous ne travaillez pas en société 

Les primes payées sont versées dans une assurance (branche 21 ou branche 23). Vous bénéficiez d’un avantage fiscal forfaitaire de 30 %. Contrairement à la PLCI et à l’épargne pension, vous payez une taxe sur la prime (4,4%).

CPTI : épargnez 100 EUR et récupérez 32 EUR d’avantage fiscal

Règle 7: Effectuez des placements via votre société

L’Engagement Individuel de Pension (EIP) vous permet d’épargner via votre société. Votre société paie des primes investies dans une assurance-vie sans risque. Ces primes peuvent êtes déclarées par votre société comme frais professionnels. A l'âge de la pension, vous récupérez le montant épargné moyennant une taxation finale avantageuse, une manière intéressante de transférer de l’argent de votre société vers votre sphère privée.

EIP : votre société épargne 100 EUR et récupère 30 EUR d’avantage fiscal

Règle 8: Assurez un suivi annuel de vos placements

Hélène Kreusch : « La législation change régulièrement, les montants plafonnés sont indexés, votre situation personnelle peut évoluer (une nouvelle société, un mariage, un changement de salaire, etc.). Tous ceci peut avoir un impact sur vos placements fiscaux. Un entretien annuel permet de s'assurer que vous ne passez pas à côté d’un avantage fiscal intéressant».

« Faites de votre épargne une habitude mensuelle »

 

Règle 9: Choisissez des versements fixes

Hélène Kreusch : « Opter pour des placements fiscaux veut dire obligatoirement verser une prime au cours de l’année calendrier. Une fois l'année passée, il est trop tard. Via une domiciliation, faites de votre épargne une habitude mensuelle, vous en viendrez à la considérer comme une dépense ‘normale’. »

A combien s’élèvent les plafonds fiscaux actuels (2019) ?
Epargne-pension: montant annuel maximum : 980 EUR à 1260 EUR
Epargne à long terme: montant annuel maximum : 2350 EUR
PLCI: montant annuel maximum : 3256,87 EUR

Règle 10: Faites vous conseiller

Hélène Kreusch : « La fiscalité est une matière complexe qu’il vaut mieux confier à des spécialistes. Si la législation vient à changer, nous vous en informons. En cas de différend avec l’administration fiscale ou une compagnie d’assurance, nous vous rassurons. »

Règle 11: Choisissez la bonne compagnie d'assurance

Hélène Kreusch : « En tant que banque, nous sélectionnons nos partenaires. Nous ne travaillons qu’avec des compagnies d’assurance qui garantissent une approche transparente, des compagnies dans lesquelles nous avons confiance. Nos critères sont sévères puisque c'est à vous que revient la décision finale.»

« Vous pouvez constituer jusqu’à 1/3 de votre capital-pension grâce aux placements fiscaux. Aucun autre placement n’offre un meilleur rendement. »

jeudi 24 janvier 2019