Le but de mon plan d’investissement : constituer un capital-pension supplémentaire.

Épargner un montant tous les mois, cela peut faire une grosse différence à terme. Ward Heggermont, cardiologue, en sait quelque chose.
Grâce à mon plan d'investissement, je suis serein. Avec la Banque Van Breda, je constitue dès à présent un capital pour pouvoir profiter de la vie plus tard.

Il a démarré un plan d’investissement il y a quelques années. Son but : constituer un capital-pension en plus de sa pension légale, pour pouvoir continuer à profiter pleinement de la vie au terme de sa carrière professionnelle.

Qui est Ward Heggermont ?

  • Cardiologue, spécialisé dans les insuffisances cardiaques
  • 35 ans
  • Marié
  • Deux enfants (7 et 5)
  • Client depuis 2011
Le coût des pensions ne cesse d’augmenter. J’ai démarré mon plan d’investissement lorsque j’ai compris que j’allais devoir prendre ma pension en charge moi-même.

 

Ward Heggermont : « Je ne viens pas d’une famille de médecins. Dès le départ, mon choix professionnel avait donc de quoi surprendre. Pourtant, j’ai su dès mon plus jeune âge ce que j’allais faire plus tard : aider les gens. Pendant mes études et mon assistanat, ma passion pour mon travail n’a cessé de grandir. Je savais que je faisais le bon choix, que je suivais ma vocation.

Aider des patients, c’est toujours ce qui me motive en tant que cardiologue. Sur le plan technique, notre discipline évolue à un rythme effréné. La médecine est également passée à l’ère digitale. Mais malgré cette évolution, nous continuons de soigner des êtres humains, nous les médecins. C’est cette combinaison qui rend notre métier si unique.

Cela fait des années que je suis client de la Banque Van Breda. Lors de mon premier entretien avec la banque, j’étais encore assistant. Il a rapidement été question de démarrer un plan d’investissement. C’est moi qui ai abordé la question avec mon account manager.

J’étais déjà préoccupé par les incertitudes liées au premier pilier de pension ou à notre pension légale. Vu mon jeune âge, cette préoccupation avait de quoi surprendre. Ceci dit, le dossier des pensions est un sujet brûlant auprès de certains collègues encore plus jeunes que moi. Le coût des pensions ne cesse d’augmenter. J’ai démarré mon plan d’investissement lorsque j’ai compris que j’allais devoir prendre ma pension en charge moi-même.

J’ai fait part de mes inquiétudes à mon account manager, Nathalie Lebbe, à l’occasion d’un entretien. Elle a insisté sur l’importance d'un plan d’investissement dans le cadre de la constitution d’une pension complémentaire. J’ai tout de suite adhéré à ses conseils.

J’ai commencé à investir jeune, et j’ai encore de nombreuses années de travail devant moi. Je vais donc pouvoir constituer un beau capital-pension complémentaire.

 

J’ai finalement opté pour des fonds équilibrés, proposés par la banque. Quel rendement puis-je espérer ? Quels sont les risques éventuels ? Comment ces fonds ont-ils évolué au cours des dernières années ? Quel montant mensuel faut-il allouer aux différents fonds ? Nathalie m’a très bien accompagné lors du lancement de mon plan d’investissement. J’ai opté pour un ordre permanent réévalué tous les ans.

J’épargne à la fois à titre privé et en société. Les deux plans d’investissement se déroulent en parallèle, mais c’est en société que je mets le plus d’argent de côté. J’épargne conformément à ma stratégie personnelle. Mes investissements en société sont un peu plus dynamiques, pour une simple raison : dans la société, les liquidités sont plus élevées. Par conséquent, la réserve y est également plus élevée. Nathalie tient compte du risque global au sein de mon portefeuille, et m’informe au sujet du rapport risque/rendement.

J’ai commencé à investir jeune, et j’ai encore de nombreuses années de travail devant moi. Je vais donc pouvoir constituer un beau capital-pension en plus de ma pension légale. J’envisage de continuer ainsi jusqu’à l’âge de la pension. Je peux augmenter ou diminuer le montant mensuel si mes revenus fluctuent, ou si mes plans changent. Cette flexibilité est agréable également.

Grâce à mon plan d'investissement, je suis serein. Avec la Banque Van Breda, je constitue dès à présent un capital pour pouvoir profiter de la vie plus tard. Si je devais conseiller mes jeunes collègues, je leur dirais de démarrer un plan d'investissement chez vous. Le plus tôt sera le mieux. Même si le montant investi tous les mois est peu élevé. Cela en vaut vraiment la peine ! »

 

Nathalie Lebbe, account manager

Nathalie Lebbe : « J’ai énormément de respect pour la manière dont Ward mène sa barque. Il le fait de manière bien consciente et il a les pieds sur terre. C’est justement pour cela qu’il se préoccupe de sa pension.

Je fais le même constat chez les médecins de la jeune génération. Ils se questionnent et réfléchissent déjà à plus tard. Leur raisonnement est le suivant : j’épargne dès maintenant pour pouvoir profiter sereinement de la vie plus tard. Les médecins de la génération précédente avaient tendance à reporter cette démarche jusqu’à la cinquantaine, soit l’âge auquel l’horizon d’épargne ne leur permettait plus de constituer un capital-pension intéressant. Ils se sont vus contraints de réduire leur train de vie au terme de leur carrière professionnelle. C’est regrettable, Parce qu’un petit effort peut, à terme, faire une énorme différence.

Auteur

Barbara Claeys

mercredi 12 février 2020