Coronavirus: mesures de soutien pour les indépendants, les professions libérales et les entrepreneurs

Quelles sont les mesures d’aide du gouvernement fédéral ou des gouvernements régionaux auxquelles vous pourriez avoir recours ? En voici une synthèse avec des liens utiles.

Nos différents gouvernements ont pris une série de mesures afin de soutenir les indépendants, entrepreneurs et leurs familles du mieux possible. En voici un aperçu.

 

Mesures prises par le gouvernement fédéral

  1. Une loi est en cours de préparation. Elle devrait permettre aux entreprises de déduire les pertes subies suite à la crise du coronavirus en 2020 de leurs bénéfices antérieurs de 2019.

  2. Augmentation à 100% de la déductibilité des frais liés à l’organisation d’événements et de catering jusqu’au 31/12/2020 inclus.

  3. Un nouveau système detax shelter Covid-19 temporaire jusqu’à la fin de l’année ouvert à l’ensemble des PME ayant été impactées par la crise du Covid-19. Le tax shelter est une manière fiscalement avantageuse d’investir dans des starters et des scale-up. Les investissements peuvent être déduits une seule fois à concurrence de 30 ou 45%, selon que le montant est investi dans d’une petite société ou une microsociété. Ce système est à présent étendu à toutes les PME qui ont subi une perte de chiffre d’affaires de 30 pour cent minimum durant la période comprise entre le 14 mars et le 30 avril comparée à la même période de l’an dernier. Les entreprises peuvent collecter un montant de  000 euros maximum. Les personnes physiques qui investissent via le tax shelter peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt de 20% sur un montant de 100.000 euros maximum. Le dirigeant de la PME peut faire en faire usage lui-même, à la différence de ce qui était prévu selon les règles existantes.

  4. Attention à la distribution de dividendes ou aux réductions de capital: Votre société ne pourra pas recourir à cette mesure si elle a procédé à une distribution de dividendes ou de capital entre le 13.03.2020 et la fin de l’exercice comptable lié à l’exercice d’imposition 2021. Tenez-en compte si vous comptez/envisagez de distribuer la réserve de liquidation relative à 2014 ou des réserves incorporées et adaptez éventuellement l’affectation des résultats pour l’exercice 2019 si les comptes annuels n’ont pas encore été approuvés.

  5. Déduction pour investissement majorée à 25% : La déduction pour investissement est un avantage fiscal permettant de déduire du revenu imposable un certain pourcentage de la valeur des investissements.
    Les entreprises unipersonnelles, les professions libérales et les petites entreprises sont les seuls à pouvoir bénéficier de cet avantage. La déduction pour investissement est actuellement fixée à 8%. Pour les investissements en actifs numériques, la déduction était fixée à 13,5% et pour les investissements liés à la sécurisation des locaux professionnels, elle était fixée à 20,5%. Il a été décidé de faire passer la déduction pour investissements à 25%. La déduction est valable pour tous les investissements réalisés dans des immobilisations amortissables réalisés entre le 12 mars et le 31 décembre 2020.

 

Mesures prises par le gouvernement flamand

  1. Wie een win-winlening aan een ondernemer toekent, krijgt een deel van zijn geld door de overheid gegarandeerd. Als de onderneming failliet gaat, dan betaalt de Vlaamse overheid een bedrag van 40 procent terug. Het maximumbedrag werd recent opgetrokken tot €75.000 voor de leninggever. Voor wie de lening aangaat, geldt er een plafond van €300.000. Tot 10 jaar is er voor de ontlener een fiscaal voordeel van 2,5% netto per jaar + de rentevergoeding op de lening . De maximale rente is vandaag 1,75%. Opgelet: Op deze rente dient wel nog 30% roerende voorheffing betaald te worden.

  2. Een kapitaalverhoging via het vriendenkapitaal is een andere optie. Dezelfde plafonds als bij de win-win lening gelden hier ook. 5 jaar lang is er een fiscaal voordeel van 2,5% netto. Een garantie bij een eventueel faillissement is er hier wel niet. Het gaat immers om aandelen.

  3. Daarnaast wordt nog langs een andere weg een beroep gedaan op het spaargeld van de Vlaming om ondernemingen die krap bij kas zitten te financieren. Met het Welvaartsfonds wil de overheid 500 miljoen euro bij elkaar krijgen, waarvan 260 miljoen van de spaarder moet komen. Door alle investeringen onder te brengen in één fonds wil de regering het risico voor de investeerders spreiden. Wie investeert krijgt 3 jaar lang een fiscaal voordeel van 2,5% netto met een maximumbedrag van €1.000 per jaar. Er gelden hier ook soepelere tarieven voor de erfbelasting: De investering wordt in de erfbelasting aan 3% belast in plaats van aan de progressieve tarieven (3%-9%-27%). Het nieuwe fonds zal in het kapitaal stappen en achtergestelde leningen tot 4 jaar verstrekken. De Vlaamse regering focust op toekomstgerichte bedrijven die in Vlaanderen actief zijn én een solide toekomstplan hebben.

  4. Achtergestelde leningen: Vlaamse bedrijven kunnen via PMV al terecht voor een achtergestelde lening tot 2,8 mio euro. Het kapitaal moet pas op eindvervaldag terugbetaald worden. De Vlaamse regering verdubbelt het budget voor die leningen.

  5. PMV versoepelde ook al de manier waarop ze waarborgen verschaft aan bedrijven zodat deze vlotter een lening bij hun bank kunnen afsluiten. Er is een budget van 100 mio euro voor waarborgen voor overbruggingskredieten, 300 mio euro voor waarborgen voor nieuwe kredieten.

Ce texte a été rédigé avec soin compte tenu des informations disponibles le mardi 24 juin 020.