Votre fonds de placement Universal Invest

Ces dernières semaines, la crise du coronavirus a entraîné une correction boursière exceptionnelle. Votre fonds de placement est géré activement par les experts de notre banque sœur Delen Private Bank. Ils suivent les marchés financiers de près au quotidien et tiennent compte du risque que vous voulez et pouvez supporter.

 

Afin de vous donner les meilleurs éclairages sur les résultats, nous vous enverrons désormais chaque trimestre un compte rendu de l’actualité économique. Comment les gestionnaires de votre fonds de placement interprètent-ils cette actualité ? Quelles sont les actions entreprises ?

Leur conseil ne change pas : ne prenez pas de décisions à la hâte et gardez une vision à long terme. 

 

Revenons sur le dernier trimestre qui fut pour le moins mouvementé.

Un nouveau monde ?

Le premier trimestre avait débuté positivement mais la Chine a tiré la sonnette d’alarme à propos d’un mystérieux virus qui se répandait très rapidement. Vous connaissez la suite : le coronavirus s’est propagé dans le monde entier. La pandémie cause beaucoup de souffrances humaines, mais a aussi de lourdes conséquences économiques. Le bilan final ne sera plus clair que lorsqu’on connaîtra la durée de cette pandémie. Toutefois, cette crise impliquera certainement une croissance mondiale négative en 2020.  

Que font les autorités et les banques centrales ?

Heureusement, les gouvernements et les banques centrales agissent face à la situation. Les banques centrales ont fortement réduit leurs taux directeurs. Les autorités, de leur côté, prennent toutes sortes de mesures fiscales pour permettre de traverser cette crise. Ces centaines de milliards d’euros et de dollars injectés dans le marché devraient soutenir l’économie.

Que cela signifie-t-il pour les portefeuilles ?

Personne n’a vu venir cette crise et les cours des actions ont brusquement plongé dans le rouge. Depuis le début de l’année, ils ont perdu 20 % en moyenne. Les fonds ont été durement touchés. Au 30 mars, ils affichent des rendements compris entre -8,25% et -16,92%, selon le profil d’investissement. Cette perte est importante, mais les fonds patrimoniaux résistent mieux que le marché en moyenne, car le niveau de risque y avait été fortement réduit au cours des 15 derniers mois.

Que nous réserve l'avenir ?

Dans des périodes comme celle-ci, nous avons tous plus de questions que de réponses. Si on part du principe que les marchés anticipent correctement, ils devraient déjà avoir intégré dans les cours toutes les mauvaises nouvelles des dernières semaines. D’autre part, l’insécurité quant à la durée de la pandémie pourrait encore secouer les marchés et générer de la volatilité.

Au sein de cette tempête boursière, nous avons toutefois quelques points d’attache importants :

  • Le portefeuille actions est investi dans de grands acteurs mondiaux, actifs dans des thèmes porteurs d’avenir. Toutes ces entreprises disposent également de bilans solides et proviennent des secteurs pharmaceutique, technologique ou de biens de consommation.
  • Le portefeuille obligataire a récemment été impacté par la hausse des primes de risque. Pourtant, cette partie du portefeuille a déjà fait ses preuves pour adoucir les chocs. Les obligations liquides de haute qualité permettent d’absorber la plupart des mouvements de cours des actions.
  • Enfin, ce n’est pas la première crise que nous connaissons et il va de soi que la situation s’améliorera. La population et l’économie sont résilientes. Tôt ou tard, tout s’apaisera : les investisseurs, les entrepreneurs et les consommateurs reprendront confiance et l’économie se relèvera.

La reprise boursière peut être rapide, nous l’avons vu lors des crises précédentes.

 

Vous pouvez consulter à tout moment l’évolution de votre fonds de placement dans ce contexte via l’onglet “Placements”, au bas de votre app online banking.