Histoire

De banque d’épargne à Lierre à banquier de groupes cibles

La Banque J.Van Breda & C° n’est pas une banque néerlandaise, comme le nom pourrait le faire supposer. La banque a été fondée le 21 février 1930 à Lierre par les frères Jos et Maurice Van Breda. Elle a donc entamé son activité comme pure affaire familiale.

La fondation

Pour fonder une banque dans les années de crise précédant la Seconde Guerre mondiale il fallait avoir un véritable don d’entrepreneur. Voici, en bref, comment les choses se sont passées. Jos Van Breda travaillait comme agent de change à la Volksbank de Lierre. Cette banque fit faillite en 1929. Jos Van Breda était convaincu qu’une banque comme la Volksbank était viable, à condition de la gérer avec discernement. De la gérer en tout cas d’une manière différente de celle qu’il avait connue. Pour ce faire, il demande et obtient l’aide de son frère Maurice, et les deux frères trouvent le capital de départ auprès des membres de la famille.

Banque et bureau d’assurance

Bien vite, l’activité s’étend aux assurances. En 1937 une société distincte est créée pour le Bureau d’assurance J.Van Breda & C°. Cette société deviendra au fil du temps un des plus importants courtiers de Belgique, dispensant des conseils très ciblés aux entreprises et organisations de toutes sortes. Elle est aujourd’hui une société indépendante, séparée de la banque, connue sous l’appellation de Vanbreda Risk & Benefits.

Avec l’institution de la Communauté économique européenne, un nouveau marché, celui des organisations intergouvernementales, s’ouvre à la prospection. En tant qu’assureur de risques médicaux, Vanbreda International fait autorité sur ce marché, au niveau mondial.

Croissance et expansion

En 1968 le siège est déplacé à Anvers. La banque traditionnelle, axée sur les livrets d’épargne et les titres, avait entre-temps ajouté à ses activités le financement de véhicules. Cet activité de financement est aujourd’hui regroupée au sein de Van Breda Car Finance, qui se profile comme partenaire de crédit pour les concessionnaires automobiles.

Polarisation

De nos jours la Banque J.Van Breda & C° est connue pour sa stratégie de niche poussée à l’extrême, s’articulant autour de groupes cibles strictement délimités : les entrepreneurs et les professions libérales. La définition formelle de cette stratégie remonte à 1989 : depuis lors la banque s’est volontairement détachée des grandes entreprises et des particuliers pour se concentrer sur les entrepreneurs et les professions libérales. Cette approche a encore été renforcée et affinée dans les années 90. La spécialisation est aujourd’hui notre marque de commerce, couplée à un service personnalisé et rapide.

Spécialisation continue, dans toute la Belgique

En 2000 la Banque J.Van Breda & C° a franchi la frontière linguistique. Aujourd’hui elle dispose d’un réseau national de 41 agences, établies en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. Partout nous nous assignons pour mission d’être le meilleur partenaire en accompagnement patrimonial pour les entrepreneurs et les professions libérales. Notre souhait pour l’avenir est d’approfondir encore cette spécialisation.

Une banque saine

Si la Banque J.Van Breda & C° n’a pas été touchée par la crise qui a fait trembler le secteur en 2008, c’est parce que nous sommes toujours restés une banque classique. Les dépôts de nos clients servent exclusivement à octroyer des crédits à des clients appartenant au même groupe-cible : des entrepreneurs et professions libérales qui réussissent. À cela s’ajoute une politique prudente, dont nous ne nous sommes jamais départis. Nous avons encore aujourd’hui des fonds propres élevés et des liquidités saines. Résultat : nos clients savent que leur argent est en sécurité.