test

Passer de succès à succession

Prenez votre succession en mains

Vous pensez peut-être qu’il est trop tôt pour préparer votre succession, mais il est intéressant d’y réfléchir dès aujourd’hui. Savez-vous notamment : - ce dont vous avez besoin pour garantir votre indépendance financière ; - qui sont vos héritiers légaux ; - comment votre patrimoine sera réparti en fonction du droit successoral ; - quels problèmes liés à votre héritage vous risquez de rencontrer ; - quelles solutions s’offrent à vous ?

 

 

6 questions liées à l’organisation de votre succession

Préparer sa succession, cela va bien au-delà de la donation pure et simple. Il s’agit d’organiser votre avenir et celui de vos proches, en toute sérénité. Nous aborderons avec vous les question suivantes:

1.Quel capital dois-je constituer pour maintenir mon niveau de vie à long terme?

Nous pouvons calculer vos besoins en fonction du confort de vie que vous souhaitez conserver une fois que vous ne disposerez plus de revenus professionnels. C’est le point de départ d’une bonne préparation.

2. A combien s'élèveront les droits de succession?

Les droits de succession sont inévitables mais vous pouvez néanmoins en réduire le montant. Nous commencerons par une analyse chiffrée. Vous déciderez ensuite si le résultat de ces calculs est acceptable ou pas.

3. Qui sont vos héritiers légaux?

La répartition d’un héritage peut parfois réserver des surprises. Votre patrimoine sera-t-il transmis aux bénéficiaires de votre choix ? La planification successorale vous permet de garder le contrôle sur votre avenir.

4. Votre partenaire est-il suffisamment protégé?

Le droit successoral ne prévoit quasi rien pour les cohabitants. Quant aux époux, ils n’héritent que de l’usufruit. La sécurité financière de votre partenaire est-elle assurée ?

5. Votre société vous permet-elle de bénéficier d'un taux préférentiel?

Nous regarderons si vous pouvez prétendre au taux préférentiel réservé aux entreprises familiales. Les droits de succession en ligne directe sont de 3%. Il est même possible de faire des donations à 0%.

6. Que va-t-il advenir de votre société ou de votre entreprise?

Avez-vous assuré la continuité de vos activités ? Que deviendrait votre entreprise, cabinet ou officine si vous veniez à décéder soudainement ? Qui devrait endosser les droits de succession ?