Entrepreneurs Tout sur : EntrepreneursContactOffres d'emploi
Professions libérales Tout sur : Professions libéralesContactOffres d'emploi

Crédits responsables

foto website

Chaque faillite est une faillite de trop. Il s’agit d’une saignée financière pour la banque et d’une tragédie personnelle pour l’emprunteur.

Véronique Lunéaut
Gestionnaire crédit senior

Prévenir les faillites

Notre politique saine d’octroi de crédits tend à aider le client à développer son entreprise ou son activité ou à investir dans l’immobilier. Nous nous gardons de tout octroi de crédits excessif et sommes plutôt conservateurs en la matière. La capacité de remboursement de notre client, sa compétence professionnelle et la possibilité de se constituer lui-même des avoirs jouent en l’occurrence un rôle central.

Toute faillite représente une tragédie humaine et sociale que nous voulons absolument éviter. C’est pourquoi nous n’accordons jamais de crédit sur la seule base de garanties. Nous préférons prendre le risque de décevoir un client en rejetant une demande de crédit plutôt qu’autoriser un crédit que nous jugeons excessif ou irresponsable.

Durant la crise du coronavirus, la Banque Van Breda a signé les chartes de report de paiement des crédits aux entreprises et des crédits logement, mais les a également appliquées largement et plus rapidement que le reste du secteur. Dans un dialogue permanent avec les clients, nous cherchons ensemble des solutions axées sur le long terme.

Le souci de l’homme, de l’environnement et de la société

Avec notre portefeuille de crédits, nous nous adressons à une niche très spécifique de clients ayant une activité économique en Belgique : professions libérales, PME familiales et entrepreneurs indépendants. Cette focalisation sur ce groupe cible et la réglementation belge en la matière ont pour conséquence que nous excluons l’octroi de crédits dans les situations suivantes :

  • violation des droits humains et du travailleur ;
  • production de combustibles fossiles, comme le charbon, le pétrole et le gaz ;
  • atteinte à la santé publique et à l’environnement, comme la contamination des eaux souterraines ou les activités industrielles dans les zones naturelles protégées.

Nous n’octroyons pas non plus de crédits aux entreprises actives dans la fabrication d’armes, l’industrie du tabac ou l’énergie nucléaire. Les PME actives en Belgique dans le secteur diamantaire et le financement des machines de jeux sont également exclus.

La banque a toujours refusé de s’engager dans des activités controversées. Les critères ESG (environnement, société et gouvernance) revêtent aussi une importance croissante lors de l’octroi de crédits. Par exemple, l’efficacité énergétique des biens immobiliers et la transition vers une société neutre en carbone reçoivent toujours plus d’attention.